La participation politique des femmes, levier pour la construction démocratique

La lutte pour la participation des femmes en politique est l’un des objectifs principaux du mouvement féministe international et national. L’égalité des droits entre les hommes et les femmes  en politique et dans la vie publique est fixée par  la Déclaration universelle des droits de l’Homme, le Pacte international des droits civils et politiques, la Plateforme de Beijing et la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (CEDAW)

L’inégalité entre les hommes et les femmes dans les postes de pouvoir et de prise de décision fait partie des douze domaines clés énumérés dans le Programme d’action de Beijing de 1995. La proportion minimale généralement considérée suffisante pour assurer une masse critique de femmes au Parlement a été fixée à 30 %. Cependant, au 1er octobre  2014, la proportion de femmes au sein des parlements dans le monde s’élevait à 21,8 % uniquement.

Le Comité pour l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes de l’ONU précise dans sa recommandation générale  N° 23 (p. 14) que le concept de démocratie n’aura d'effet durable que lorsque les décisions politiques seront prises à la fois par les femmes et par les hommes, et tiendront compte de façon égale des intérêts des unes et des autres.

La question de la participation politique des femmes n’est pas uniquement un droit. C’est également un engagement pour le développement démocratique de nos pays au niveau international.

 

Dans le cadre du Forum mondial des droits de l’Homme, le Mouvement pour la démocratie paritaire organise un forum avec l’objectif général de partager les expériences et les bonnes pratiques et adopter des recommandations dans la perspective de l’agenda Beijing + 20.

 

Le forum thématique s’inscrit dans la réflexion menée depuis des années  par le mouvement féministe international pour transformer les institutions de pouvoir en institutions plus sensibles au genre.

 

Le forum thématique vise les objectifs spécifiques suivants :

·         Etudier l’arsenal  normatif international favorisant l’égalité de genre et la parité au niveau politique ;

·         Proposer des pistes de travail pour la mise en œuvre des recommandations du comité CEDAW en rapport avec l’accès des femmes aux postes de décisions ;

·         Elaborer une  «  charte pour l’égalité en politique »  et se coordonner pour la présenter au CSW 59/Beijing +20 ;

·         Nouer des  partenariats au niveau international  pour agir en faveur de l’égalité de genre dans les postes de décisions politiques.

 

 

Les travaux du forum thématique seront axés sur quatre thèmes principaux :

1.      l’état  des lieux, au niveau international, de  la participation politique des femmes dans les mandats et les postes électifs ;

2.       les dispositifs mis en place à l’échelle mondiale pour la promotion de la participation politique des femmes ;

3.       les mécanismes et les stratégies d’intégration de l’égalité de genre dans le travail gouvernemental, parlementaire et communal ;

4.      les partenariats à nouer pour agir en faveur de l’égalité de genre dans les mandats et fonctions électives.

 

 

Cette activité est organisée par

Le Mouvement pour la Démocratie Paritaire (MDP)